Aller le contenu

Catégorie : Société

Un mouvement de contestation durable ?

Suite aux manifestations tenues à Bangkok, Chiang Mai et Ubon Ratchatani le week-end dernier, les plus importantes protestation politiques pacifiques au pays depuis le de début de la pandémie globale en février, le mouvement ne s’essoufle pas, semblant plutôt gagner du terrain. En effet, de nombreux rassemblements ont été organisés par le collectif #FreeYouth au cours de la semaine sur divers campus à travers le pays, et les leaders étudiants en ont profité pour déclarer qu’ils étaient prêts à continuer la mobilisation à long terme, jusqu’à ce que le gouvernement les écoute ou accède à leurs demandes. Au coeur des revendications, l’exigence que le gouvernement de coalition actuel, dirigé par Prayut Chan-o-Cha et soutenu par l’armée, procède à la dissolution du parlement et/ou amorce l’établissement…

Écrire un commentaire